Institut Skyrô :

des découvertes 

anthropologiques.

Renseignements fondamentaux sur l’humanité :

 

L’écriture de fondation (ASIG) et la nouvelle iconographie de l’humanité.

Sa pensée d’origine et l’origine de ses mythes.

 

Consolider la conscience humaine et sa singularité.

QUI SOMMES-NOUS ?

Une organisation à la fois scientifique et humaniste nommée Institut Skyrô dédiée à l’exploration des origines de la pensée humaine à partir de l’étude des images énigmatiques laissées  par les Homo Sapiens dits "hommes modernes" dans les grottes ornées européennes du paléolithique. 

 

Plus précisément, notre institut travaille à découvrir l'essentiel de la pensée primordiale de l’Homme et l'éventuel mythe de création de ce dernier. Autrement dit nous cherchons à l’Institut Skyrô à identifier et étudier un fondement inscrit qui pourrait porter tout le bâti psychologique des êtres humains depuis au moins 40 000 ans (date de leur première entrée en Europe) jusqu’à nos jours.

 

Sur le plan juridique, l'Institut Skyrô va se constituer en 2018 en Fonds de Dotation puis en Fondation.

 

Ses activités se répartissent entre les deux entités suivantes :

1 – EURÊKA : laboratoire de recherche qui a reçu son agrément officiel de recherche auprès du Ministère français de la Recherche de l’Enseignement Supérieur et de l’Education Nationale pour 2014-2016 qui vient d’être renouvelé pour 2017. C’est le principe de Stéganographie et la mécanique de son fonctionnement qui a été soumis pour expertise et entériné. Avec son statut de chercheur officiel Français, Eurêka a vocation à se ramifier partout dans le monde.

 

2 – UNIVERSALIS MATTER : Organisation Non Gouvernementale Internationale (ONGI), créée en date du 17 mai 2013, d’origine française, basée à Paris et en Californie (USA). Universalis Matter comporte en son sein 3 départements, respectivement en charge de  : 

  • La diffusion des connaissances produites par le Dr Michel Schiro et ses équipes de chercheurs.

 

  • La protection tant de la materia prima, matière universelle (peintures, gravures, sculptures, supports pariétaux et rocheux), que des contenus décryptés nommés « extractions » que les équipes de recherche dégagent  progressivement. 

 

       L'écriture primordiale et ses contenus iconiques constituent de véritables gisements                    d'enseignements fondamentaux sur la genèse de l'humanité.

       Ils vont faire l'objet de démarches auprès d’organismes internationaux pour être protégés.

 

- Une structure de consulting qui a vocation à donner du conseil au niveau international. Elle vient d’obtenir le 26 juillet 2016, le statut de conseiller spécial pour tout ce qui traite de l’écriture primordiale auprès de 193 nations à l’ONU.